Je ne vais pas parler cuisine mais lecture !

Je viens de terminer "Au revoir là haut" de Pierre Lemaître, prix goncourt 2013. J'ai adoré.

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d'eux. Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Edouard, artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l'exclusion. Refusant de céder à l'amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d'une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence... Et élever le sacrilège et le blasphème au rang des beaux-arts. Bien au delà de la vengeance et de la revanche de deux hommes détruits par une guerre vaine et barbare, ce roman est l'histoire caustique et tragique d’un défi à la société, à l'Etat, à la famille, à la morale patriotique, responsables de leur enfer. Dans la France traumatisée de l'après guerre qui compte son million et demi de morts, ces deux survivants du brasier se lancent dans une escroquerie d'envergure nationale d'un cynisme absolu.

 

                                                       Au_revoir_lahaut

 

J'ai appris en lisant ce roman qui mèle fiction et réalité, une histoire que je ne connaissais pas : le scandale de exhumations militaires.

Cadavres incomplets ou mélangés car exhumés à la va vite, souvent de nuit et qu'on devait faire rentrer dans des cercueils beaucoup trop petits (un petit cercueuil coûte beaucoup moins cher pour les mercantis de la mort), corps mutilés une seconde fois à coup de pelles... Le surplus d'ossements étant regroupé dans un autre cercueil portant la mention "soldat inconnu". Cercueils sans corps, remplis de terres... Pierre inhumé à l'emplacement de Jean, Jean à l'emplacement de Paul... etc... C'est révoltant

J'en viens à me demander si mon arrière grand-père mort pour la France le 20 octobre 1915 à La Croix en Champagne est bien le soldat qui se trouve tombe n° 516 dans la nécropole de saint Jean sur Tourbe...